lundi 16 avril 2007

Libérer la parole?

Pourquoi je ne voterai pas pour Nicolas Sarkozy - Diner's room

Car il y a une jubilation dans le jeu de Nicolas Sarkozy avec les "tabous".
Ne l'a-t-on pas entendu souvent dénoncer les tabous de l'univers politique et de sa langue ?
Certes. Et il est parfois utile de soulever la coquille d'une question encalminée.
Mais pour autant, le tabou n'est pas un mal en soi. Il impose de refréner ses pulsions. Le tabou a une fonction constitutive. Il permet à une société de se réunir autour d'interdits communs. Et la transgression du tabou n'est guère vertueuse
Aussi bien, glisser que les tabous devraient souffrir la transgression, c'est libérer la politique au champs des pulsions. De pulsions agressives. Car je renifle dans l'énergie de Nicolas Sarkozy une pulsion transgressive et agressive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger