jeudi 13 août 2009

"Terra d'amuri e di malinconia"


Hier soir à Vintimille, calabrais et siciliens.

Comme je ne pensais pas monter les petits bouts d'enregistrment fait avec mon appareil photo, j'ai négligé de demander son nom et son autorisation au chanteur. Si quelque visiteur ici le connaît, merci de m'informer.

Se qualcuno conosce il cantante, grazie d'informarmi.

If someone here knows the singer, thanks to let me know.

lundi 10 août 2009

Méthode de lecture rapide - Boing Boing

How to speed read - Boing Boing

"Dans ce clip; Chris Matt nous montre comment lire plus vite. Le truc, dit-il, est de répéter "AEIOU" ou "un, deux, trois, quatre" pendant qu'on lit. Cela prévient la vocalisation dans le larynx des mots écrits. Une fois entraîné, vous pouvez arrêter de prononcer "AEIOU" et vous serez capable de lire beaucoup plus vite, c'est du moins ce qu'il dit."


More DIY videos at 5min.com


(à propos du petit schéma explicatif en ouverture, voir: "les deux-voies de la lecture" selon Stanislas Dehaene.)

François Bon: l'Incendie du Hilton

Elevage numérique (via Christian Fauré)

Copier coller | Copy and clone from louis rigaud on Vimeo.



(via Christian Fauré)

vendredi 7 août 2009

A short history of America - Robert Crumb

Ondes catalanes


Tiuccia, embouchure du Liamone
Originally uploaded by cercamon

Nous allons à Vico, les J. dans leur voiture, nous dans la nôtre, nous roulons le long de la mer et je cherche sur le poste de radio de la voiture. Je suis surpris parce que je tombe d'abord sur une puis une deuxième station en espagnol. A la troisième station E. me dit: "Ah, ça, c'est du corse, non?", "Euh non", je dis - et- je tends l'oreille "c'est du catalan." Oui, c'est du catalan. ''Radio Catalunya''. Je continue à chercher. Catalan encore, catalan et puis castillan et puis deux, trois stations en français (le Tour de France) et puis à nouveau catalan. E. explique bien: la Catalogne, c'est droit devant (à gauche de la route, à babord, vers l'Ouest) et entre elle et nous il n'y a que la surface lisse de la mer, sans obstacle.

Lorsque nous leur avons raconté ça, les J. ont semblé surpris. Et le lendemain, c'était fini: la radio ne nous donnait plus que des stations en français ou en corse, plus une station italienne... Le vent ne soufflait plus du couchant et ne ramenait plus sur les côtes occidentales de la Corse les ondes catalanes.

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger