mardi 20 novembre 2007

Les Haras de la Crouzière ont un site



De temps en temps on vient ici au détour d'une recherche sur les "Haras de la Crouzière", à cause d'un vieux billet où le lien référencé est périmé. Et bien à présent les égarés ici ne le seront plus: les Haras de la Crouzière ont un site, cousu main par ma nièce.

dimanche 18 novembre 2007

Emmanuel Todd chez A. Meddeb

Que ça fait du bien! Une écoute salubre même si j'ai un peu l'impression que Todd a tendance à remplacer l'essentialisation des "civilisations" ou des religions par celle, plus fondamentale des systèmes de parenté.

Cultures d'Islam, émission du dimanche 18 novembre 2007
Démographie et alphabétisation en pays d’islam [.ram]
Il est sûr qu’une des raisons de la diffusion du cancer islamiste dans les pays d’islam a à voir avec la galopante expansion démographique doublée d’une alphabétisation massive faite par le bas. C’est ce double phénomène qui produit une masse de semi lettrés frustrés et désœuvrés se sentant sous- employés et déconsidérés qui accèdent d’une manière sauvage à la lettre coranique et se croient autorisés de l’interpréter dans le sens révolutionnaire qui pourrait satisfaire leur vindicte et leurs muettes revendications. Or, la bonne nouvelle provient des démographes qui découvrent la divine surprise de la baisse spectaculaire et imprévue du taux démographique dans la plupart des pays d’islam. Cela est notamment dû à l’aspect positif de la plus grande alphabétisation des femmes. C’est le signe d’une plus grande maîtrise par les femmes de leur décision souveraine. Cette réduction démographique ne peut avoir que des effets mécaniques qui emporteront ces sociétés vers la modernité, loin de l’intégrisme.
Bibliographie :
Emmanuel Todd, Youssef Courbage : Le rendez-vous des civilisations, Seuil (2007)

vendredi 16 novembre 2007

Sarkozy et l'islam (en vrac sur diigo 11/16/2007)

Coulisses de Bruxelles, UE: Sarkozy et les musulmans Annotated

L’histoire se raconte dans les chancelleries européennes. Nicolas Sarkozy, recevant le Premier ministre
irlandais, Bertie Ahern, le 21 septembre, puis suédois, Fredrik Reinfeldt, le 3 octobre, se serait livré à une véritable diatribe anti-musulmane devant ses invités. Selon mes sources, le chef de l’Etat (photo: Thierry Monasse) s’est lancé dans une diatribe confuse d’une vingtaine de minutes, « dans un langage très dur, très familier, choquant pour tout dire», contre le « trop grand nombre de musulmans présents en Europe » et leurs difficultés d’intégration. Il a aussi décrit de façon apocalyptique le « choc de civilisation » qui oppose les musulmans à l’occident. Le tout, manifestement, pour justifier son opposition à l’adhésion de la Turquie à l’Union. Mais ses interlocuteurs, qui n’en sont toujours pas revenus, ne sont même pas sûrs de l’avoir bien compris, tant le discours était décousu et surtout hors de propos avec l'objet de ces rencontres, la préparation du Sommet de Lisbonne des 18 et 19 octobre. Ils en ont, en tout cas, retiré la désagréable sensation que Sarkozy, non seulement avait un sérieux problème avec les musulmans, mais avait du mal à maîtriser ses nerfs.

        mardi 13 novembre 2007

        Blocage dans les têtes - radical chic

        Blocage dans les têtes - radical chic

        On se retrouve donc avec une loi de merde contestée par des jeunes stals ; dans les deux cas, ce qui fait terriblement défaut, c'est l'absence totale de perspective d'amélioration consensuelle (oui je suis très socedem ce soir) du statut universitaire, et l'impossibilité d'avancer sur les sujets qui fâchent (sélection ?).
        (via Embruns)

        Paris VIII, Bâtiment B


        Paris VIII, Bâtiment B, originally uploaded by coulmont.

        en vrac sur diigo 11/13/2007

        SARKOFRANCE, le blog politique d'un citoyen vigilant: Les Amphis du coeur Annotated

        Révolution dans le monde de l'Université et des Grandes Ecoles : le Parlement a décidé cet été que c'est de plus en plus par des crédits d'impôts au bénéfice des particuliers et des entreprises que seront financés les établissements d'enseignement supérieur et de recherche.

          Arrêt Sur Images - L'inconnue suprême de la République: le salaire du président. Annotated

          L'augmentation ne serait ni de 140 %, ni de 172 %, mais de 206 %. Nouvelle dépêche de l'AFP.

          D'où viennent ces nouveaux chiffres ? Uniquement de documents institutionnels "très faciles à vérifier" nous explique-t-il.

            Ce n'est pas le cas pour l'autre augmentation proposée dans l'amendement et adoptée par L'Assemblée, celle du nouveau budget alloué à l'Elysée : 100 millions d'euros. En 2007, il était de 32 millions d'euros.

              Un seul souci: ce n'est pas la première fois que cette recherche de "transparence" est invoquée pour expliquer une montée en flèche du budget alloué à la présidence.

              Ce fut déjà le cas en 2004, sous Jacques Chirac, après la révélation par Le Monde d'une augmentation de budget considérable depuis la prise de fonction de l'ancien président. Celui-ci avait en effet subi une envolée de 480 % entre 2002 et 2004, passant de 5,49 millions d'€ à 31,9 millions d'€.

                Et, même en remontant plus loin, en 2001, toujours les mêmes mots, toujours le même "souci de transparence"

                  Le Monde.fr : Les grèves Sarkozy et Thatcher, par Eric Le Boucher Annotated

                  Sarkozy-Thatcher ? Les objectifs sont les mêmes, mettre fin au déclin, redonner du dynamisme, récompenser le mérite et le travail. Le pragmatisme aussi est commun. Mais, pour le reste, c'est un constat dont il ne faut tirer aucune conclusion : le président français fait tout à l'envers.

                    lundi 12 novembre 2007

                    en vrac sur diigo 11/12/2007

                    Annie Le Brun : L'abîme sur lequel s'ouvre la pensée de Sade - 09-06-2007 - Radio Prague Annotated

                    Souvent on confond Sade avec le sadisme. Quelle est la différence ?

                    «Au départ il n'y pas de différence, c'est bien parce que lui a existé
                    qu'on a mis un nom sur cette perversion sexuelle, à ce qu'on appelait
                    perversion sexuelle. Mais ce qui est extraordinaire, c'est qu'au-delà d'un
                    comportement qui le différenciait des autres hommes, Sade a mis en lumière
                    quelle est la composante criminelle du désir humain. Et je pense que c'est
                    un apport essentiel dans la mesure où tout est fait pour qu'on oublie ça.
                    Alors qu'on voit que dès que le monde et les bases sociales commencent à
                    être ébranlés, tout de suite cette sorte de criminalité revient. »

                      Sisyphe.org - Pornographie : "Ça fait mal, tellement mal" ou pourquoi certaines femmes ne veulent pas savoir Annotated

                      Cela fait mal de savoir que qui que vous soyez, en tant que femme, vous pouvez être réduite à un objet à pénétrer et que des hommes achèteront des films à ce sujet et que, dans beaucoup de ces films, votre humiliation constituera le thème central. Cela fait mal de savoir qu’une telle proportion de la pornographie achetée par les hommes associe intimement le désir à la cruauté.

                        AlterNet: Pornography and the End of Masculinity Annotated

                        First, imagine what we could call the cruelty line -- the measure of the level of overt cruelty toward, and degradation of, women in contemporary mass-marketed pornography. That line is heading up, sharply.

                        Second, imagine the normalization line -- the measure of the acceptance of pornography in the mainstream of contemporary culture. That line also is on the way up, equally sharply.

                        If pornography is increasingly cruel and degrading, why is it increasingly commonplace instead of more marginalized? In a society that purports to be civilized, wouldn't we expect most people to reject sexual material that becomes evermore dismissive of the humanity of women? How do we explain the simultaneous appearance of more, and increasingly more intense, ways to humiliate women sexually and the rising popularity of the films that present those activities?

                        As is often the case, this paradox can be resolved by recognizing that one of the assumptions is wrong. Here, it's the assumption that U.S. society routinely rejects cruelty and degradation.

                          Hebdo Blogs Annotated

                          Sarkozy a donc calculé qu’il était tout à fait improductif de poursuivre la politique étrangère de troisième voie qui avait été inaugurée en 1958 par le général de Gaulle.

                            Le Monde.fr : La France accusée à l'ONU de "légitimer le racisme" Annotated

                            Doudou Diène a repris la parole pour affirmer qu'"il était essentiel que le président français, Nicolas Sarkozy, sache que le discours de Dakar a causé une blessure profonde". "Dire devant des intellectuels africains qu'ils ne sont pas entrés dans l'histoire s'inspire des écrits racistes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles", a ajouté le rapporteur.

                              dimanche 4 novembre 2007

                              en vrac sur diigo 11/04/2007

                              Le devoir de philo - Max Weber et la majorité francophone Annotated

                              Longtemps, le Canadien français a cru à son essence ethnique; longtemps aussi, il a pensé qu'il était «né pour un petit pain». Entaché d'une dimension essentialiste, le concept d'ethnie renvoie donc, au Québec, à l'immobilisme. Or, depuis que le Québec s'intéresse à l'immigration (fin des années 1960), depuis qu'il a implanté une politique linguistique (années 1970) ayant pour but d'intégrer les immigrants à la majorité francophone, il cherche à rompre avec ce passé. Trop apparentés à ce passé, le concept d'ethnicité et les mots pour le dire sont abhorrés, y compris pour désigner les groupes ethniques minoritaires, devenus ici des «communautés culturelles». Alors, Weber comprendrait pourquoi les chefs souverainistes n'ont pas fait référence à un groupe ethnique pour parler de la majorité. Ce sont plutôt leurs adversaires qui s'en chargent.

                                vendredi 2 novembre 2007

                                en vrac sur diigo 11/02/2007

                                Friends of Washoe Annotated

                                Our beloved friend Washoe passed
                                away Tuesday evening, October 30, at 8:00, after a brief illness. At
                                the time of her passing she was at home at CHCI, with her family and
                                closest friends.

                                Washoe was 42 years old, a long
                                life for a female chimpanzee. Most females in captivity live
                                an average of 33.5 years.

                                  The Armenian Resolution: Pure Grandstanding Annotated

                                  No one can deny that hundreds of thousands of Armenians were killed: Western sources, and Armenian eyewitness survivors, attest to that fact. But to this day no one has found the Ottoman “smoking gun” that proves, beyond the shadow of a doubt—and don’t we want a rather high bar of proof for something as serious as genocide?—that the authorities in Istanbul ordered the “deliberate and systematic destruction” of the Armenians in the eastern part of the Empire.
                                    Steny Hoyer tried to reassure the Turks by telling them that this resolution is “not about your government.” The Majority Leader, unlike some in the press,9 seems to realize that it was not the Turkish government that killed Armenians—it was the old Ottoman imperial one. And one might reasonably wonder why the modern Turks are so paranoid about claims of genocide being perpetrated by their predecessor regime. However, that scimitar cuts both ways: one might also ask why the Democrats in Congress are so eager to pass a meaningless, toothless resolution condemning a government that hasn’t existed for 85 years— in the process estranging us even further from one of our few close allies in the Muslim world—when the historical record fails to support their opportunistic legislation?

                                      History News Network Annotated

                                      Turkey has been the strongest ally that the United States has had in the Middle East since the end of WW II. The Marshall Plan started with Northern tier states like Turkey and Greece. Turkey joined NATO and was a key player in the American victory in the Cold War. As a secular government, Turkey stood against the rising tide of Muslim radicalism. To the extent that Turkey is moderating its long-term secular militancy, and moving toward fair elections, it may be providing a model for a moderate, democratic Middle East. Its economy is growing rapidly, foreign investment is in the billions. Turkey is in short, almost everything the US could have asked for in the Middle East.

                                      But the Bush administration has, during the past five years, increasingly thrown away this asset, and now is in danger of losing a close and valued ally altogether.

                                        Kevin Kelly -- The Technium Annotated

                                        My conclusion from all these guesstimates is this: the cost of a search is about .3 of a cent. The value of a search is between 3 cents and 30 cents per search. It's a good business to be in.

                                          Americans are Tourists of History Annotated

                                          Milan Kundera once famously wrote that “kitsch is the absolute denial of shit” and the primary aesthetic of totalitarian regimes, in which it facilitates a false sense of community and the idea of a universal “brotherhood of man.” It is no coincidence that we have had an extraordinary embrace of kitsch in this country in the wake of 9/11 and coincident with the rise of broad censorship of political debate, the enactment of the USA Patriot Act and its broad restriction of civil rights, and the selling of a war of aggression to the American public on the false premise of national defense. Thus, an American public can acquiesce to its government’s aggressive political and military policies when that public is constantly reassured by the comfort offered by kitsch patriotic objects, security consumerism, and the narrative that we are innocent and unknowing. In the comforting world of kitsch and in our tourism of history, torture cannot exist.

                                            History News Network Annotated

                                            racism is the reason the United States did not establish a European-style welfare system. He provides as an example of the dynamic what happened to Harry Truman's plan to create a system of national health insurance. Despite overwhelming public approval of the plan whites in the South torpedoed it out of fear that hospitals would be integrated.
                                              America in the 1950s was a middle-class society, to a far greater extent than it had been in the 1920s--or than it is today. Social injustice remained pervasive: Segregation still ruled in the South, and both overt racism and overt discrimination against women were the norm throughout the country. Yet ordinary workers and their families had good reason to feel that they were sharing in the nation's prosperity as never before. And, on the other side, the rich were a lot less rich than they had been a generation earlier.
                                                The conventional wisdom of our time is that while this is a bad thing, it's the result of forces beyond our control. But the story of the Great Compression is a powerful antidote to fatalism, a demonstration that political reform can create a more equitable distribution of income--and, in the process, create a healthier climate for democracy.

                                                  Calenda - Les Métamorphoses du Texte Annotated

                                                  Peut-on encore soutenir l’idée d’une maîtrise du discours dès lors que se multiplient les instances intervenant dans la production et les mutations des textes ? Il s’agit de s’interroger sur ces textes qui deviennent autre chose que des textes au sens où ce terme a pu être compris et défini jusqu’ici c’est-à-dire dans une culture qui a été celle du livre.

                                                    Publicité décomplexée



                                                    Ah que voilà de la pub intelligente, qui dit: "Avec mon gros 4x4, je me gare n'importe où et j'emmerde les piétons."!

                                                    Campagne Jeep sur I belive in advertising, via AEIOU.

                                                    Rechercher dans ce blog

                                                    cercamon (WordPress)

                                                    Membres

                                                    Archives du blog

                                                    recherche sur le site

                                                    la toile ce site

                                                    Creative Commons

                                                    Creative Commons License
                                                    Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
                                                    Powered By Blogger