jeudi 31 mars 2005

Journal express

- Mardi soir, Jean-Noël Jeanneney chez Jean Lebrun (p) pour parler de l'affaire Google. Enervant, décourageant, rageant. Mélange d'arguments contradictoires, mots de passe. Je n'arrive pas à trouver le temps de rédiger un post pour relayer celui de Nicolas sur BiblioAcid, qui reviendrait sur la réalité du projet Google, ses limites et ses spécificités.
- Ce matin à la radio, la contre-offensive référendaire de Raffarin se termine par "la France éternelle". La journée commence bien! "La France éternelle", ça en dit autant sur les partisans du non, qu'il s'agit à présent d'amadouer faute de penser pouvoir les convaincre que sur ceux qui nous gouvernent. De manière générale, le nationalisme, depuis une paire d'années déjà, fait un retour en force dans le débat public.

dimanche 20 mars 2005

Photos moscovites, 1ère livraison


Les photographies prises samedi 12 mars, le lendemain de notre arrivée (celle-ci n'est absolument pas représentative mais je l'aime bien...).

mardi 15 mars 2005

Des nouvelles de Moscou

Elles sont fraiches et neigeuses (je commence a avoir l'habitude!). Depuis samedi il a neige` chaque jour. Il a fait tr`es froid aussi, samedi mais depuis dimanche ca ne descend pas trop en dessous de zero. Je ne sais pas si j'aurai le temps de saisir et d'arranger mon journal de voyage mais dans tous les cas je ram`ene des tonnes de photos.
Lever demain matin 6:00 pour prendre l'avion du retour.

samedi 5 mars 2005

L'islam paisible: Abdellah Hammoudi

(France- Culture, toujours) Après Rochdy Alili, c'est ce matin un anthropologue de Princeton, Abdellah Hammoudi, qui vient parler d'un autre islam que celui qui fait les gros titres et le gros des conversations. L'exposé n'a pas la simple clarté de celui d'Alili, il s'agit d'une discussion entre des universitaires et parfois de riches suggestions passent trop vite, mais ça vaut la peine de tendre l'oreille. C'était ce matin, au Bien Commun (p), Antoine Garapon recevait Abdellah Hammoudi, professeur d'anthropologie à l'université de Princeton, et Baber Johansen, directeur d'études à l'EHESS.

mercredi 2 mars 2005

Louise L. Lambrichs: une histoire belge..., non, juive

En complément du post précédent cette histoire juive belge que je trouve dans Nous ne verrons jamais Vukovar:
A Bruxelles, sur la Grand Place, affrontement entre Flamands et Wallons. La police intervient: "[accent belge] Allez maintenant, ça suffit: les Wallons d'un côté, les Flamands de l'autre!" Alors dix Juifs s'avancent: "[accent ashkénaze] Et nous, les Belges, où on se met?".

Christine Taubira chez Ali Badou

Christine Taubira, vendredi au "Rendez-vous des politiques" (p), poussée par ses interlocuteurs elle ose dire, comme brisant un tabou, qu'il faut se décider, en France, à prendre en compte les communautés, c'est-à-dire les ethnicités mais auparavant elle aura expliqué pourquoi ça frise l'impossible:
"la donnée éthnique est sulfureuse en France. (...) On a écrêté les grosses identités régionales en France pour assurer la cohésion nationale, le territoire français même s'est construit sur ça, c'est la négation des identités régionales, la négation de la spécificité des territoires, j'allais dire l'abolition des langues."

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger