samedi 14 avril 2007

Campagne présidentielle en Turquie

Répercutant une dépêche Reuters, le Monde d'aujourd'hui titre aujourd'hui à 14:04: "Grand rassemblement laïque contre Tayyip Erdogan à Ankara" (dans l'article qui suit, à 14:31, l'adjectif "laïque" tombe).

Pour les cerveaux reptiliens identitaires qui associeraient: Turquie = islamisme = al-Qaida = dictature = nationalisme = génocide arménien = Mal vs. laïcité = démocratie = tolérance = gauche = Bien, il convient de préciser que le mouvement laïciste s'opposant à l'éventuelle candidature de Recep Tayyip Erdogan à la présidence de la république est soutenu par l'armée, responsables de 3 coups d'Etat depuis 1960, que ce mouvement n'est pas seulement laïciste mais aussi nettement nationaliste. (Pour une analyse plus subtile, voir l'article de Michel Marian dans Esprit de juillet dernier.)

Extraits:

Le Monde > Grande manifestation contre le premier ministre turc à Ankara:
Les organisateurs, des associations menées par l'Association de la pensée d'Atatürk, ont affirmé qu'un million de citoyens de tout le pays avaient rallié leur "marche pour la République", une des plus vastes manifestations que la Turquie ait connues. Deniz Baykal, le chef du principal parti d'opposition, le Parti républicain du peuple (CHP, centre-gauche), et Zeki Sezer, le président du Parti de la gauche démocratique (DSP), participaient à la manifestation.
...
A son entrée dans le Mausolée d'Atatürk, qui a été le premier président
de la Turquie, de 1923 à 1938, la foule a longuement applaudi la relève
de la garde d'honneur en faction dans l'édifice.
"La nation est fière de vous", a-t-elle scandé en direction des soldats.
...
Les manifestants ont déployé des banderoles sur lesquelles était écrit "la démocratie ne signifie pas qu'il faut tolérer la réaction (islamiste)"
...
"Ils veulent transformer lentement la Turquie en un Iran ou en une Arabie Saoudite", a déclaré à l'AFP Mehlika Erecekler, une institutrice à la retraite. "Mais ils ne le peuvent pas parce qu'ils ont peur de l'armée. Nous soutenons l'armée".
...
De nombreux défenseurs de la laïcité rejettent fermement l'idée qu'Emine Erdogan, la femme voilée du premier ministre, puisse devenir la première dame du pays.
(aussi)

Nouvelles d'Arménie > L’armée turque souhaite un prochain président attaché à la laïcité:
Le chef d’état-major turc, le général Yasar Büyükanit, a souhaité jeudi que le prochain président de la République, qui doit être élu en mai par le Parlement, soit loyal aux valeurs Républicaines, dont la laïcité, "dans la pratique et non pas seulement en paroles".
...
L’armée, qui se considère la garante des principes laïques, a mené trois coups d’Etat depuis 1960 et a "débarqué en douceur" en 1997 le gouvernement du pionnier de l’islamisme en Turquie, Necmettin Erbakan.
Nouvelles d'Arménie > Manifestation de nationalistes turcs pour dissuader Erdogan de briguer la présidence (à propos d'une manifestation dimanche dernier):
"Non à un président mondialiste, pro-américain, pro-Union européenne, pro-dialogue et pro-minorités", pouvait-on lire sur la principale banderole de la manifestation, réunie à l’appel du collectif "Main dans la main pour la République", réunissant plusieurs associations nationalistes.
...
Les manifestants, revêtus de maillots aux couleurs blanc et rouge de la Turquie, ont déployé deux drapeaux turcs géants et scandé des slogans tels que "non à l’impérialisme américain et à son valet Erdogan", "la patrie est indivisible" ou "heureux celui qui peut dire ’je suis Turc’".
On remarquera que les slogans et les symboles sont ceux qui avaient été utilisés lors des contre-manifestations nationalistes suivant les obsèques de Hrant Dink (Hepimiz Türk'üz).

On se permettra de proposer deux méditations:

1/ s'exotiser le regard lorsque l'on regarde la Turquie, ie se rendre compte que la réalité du monde n'est pas réductible aux cadres idéologiques forgés par l'histoire politique nationale,

2/ retourner ce regard exotisé vers la France pour se rendre compte que la réalité nationale n'est pas si totalement différente de la réalité turque (exemple: utilisation conjointe par la gauche et l'extrême-droite de l'identité nationale et du drapeau contre le centre-droit, similitudes et différences).

Powered by ScribeFire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger