mardi 5 septembre 2006

Butinage du 04.09.2006

Jean Michel Billaut: Google + Apple = Goople ?

La nouvelle est tombée il y a quelques heures... Eric Schmidt, le Ceo de Google entre au board d'Apple...
Steve ne va pas en rester là, et va réitérer sur la vidéo et le livre probablement (une photo a circulé sur les blogs spécialisés... montrant un iPod e-book - il pourrait être en e-paper ? on ne sait pas aujourd'hui)...

Et qui justement numérise des bouquins à tour de bras ? Hein ? Qui ?
L'économie sans tabou: Avant l'ordinateur, la femme

David Grier a ainsi publié un livre qui explique comment les tâches de calculs étaient réalisées avant la diffusion de l'ordinateur : souvent par des femmes, comme à Los Alamos où les physiciens phosphoraient et leurs femmes cunutaient. Il a pu sembler entre 1900 et 1940, en gros, que l'accroissement des besoins en calcul scientifique créerait un nouveau cadre d'emplois ; mais l'effondrement du coût du calcul automatique en a décidé autrement. Grâce à Dieu, l'Etat n'avait pas encore créé un corps de calculatrices....
C'est moi qui l'ai fait !: Figues rôties au sirop de thym et aux noix.

les figues sont bien moelleuses, le sirop de thym mélangé au jus de cuisson des figues est devenu violet, le petit parfum de thym est irrésistible, les noix imbibées de sirop sont à elles seules une gourmandise.
Cadres politiques arabo-musulmans et sociétés juives (partie 2 et fin) (Oumma.com : L’Islam en toute liberté)

En Egypte, la population juive au milieu du XIXe siècle n’excédait guère les 6000 habitants. Or, en moins d’un demi-siècle, elle passe à 30 000 habitants avec l’immigration de juifs d’Italie, du Maghreb, des Balkans, d’Asie Mineure, de Syrie et d’Irak. Un nouvel afflux eut lieu pendant la Grande Guerre, venant de Palestine dont les Turcs chassent les juifs originaires de Russie et de Pologne. Cela conduisit à constituer dans l’entre-deux guerres une communauté nombreuse mais sans doute hétérogène.

A cela s’ajoutait une contamination par l’antisémitisme européen. C’est à l’époque de l’affaire Dreyfus que s’effectue la traduction en arabe de textes antisémites français, et en 1927 celle du Protocole des Sages de Sion*. Enfin des groupes nazis s’activèrent à faire germer l’antisémitisme dans certains cercles.

En Egypte, la défaite de 1948 conduisit à un mouvement d’émigration, mais c’est en.1956, après l’expédition de Suez (Israël, France, Grande Bretagne), que l’exode fut le plus important. Des expulsions s’effectuèrent enfin en 1967 après la guerre des six jours. Ainsi, d’environ 80 000 personnes en 1947, la communauté juive est passée à quelques centaines aujourd’hui. C’est la même politique d’arrestations et d’expulsions qui fut employée en Syrie, faisant passer le nombre des juifs de 15 à 30 000 en 1947 à quelque 5 000 quarante ans après.

Ainsi prenait fin l’histoire des juifs dans les sociétés arabes, mais qui osera dire que l’histoire d’Israël n’est pas toujours celle de juifs au milieu de sociétés arabes ?
BELLACIAO - Chomsky et le "complot médiatique". Des simplifications actuelles de la critique sociale - Philippe Corcuff - Collectif Bellaciao

Alors Chomsky : un critique néolibéral du néolibéralisme ? En tout cas, c’est une tendance implicite repérable dans ses analyses des médias. Ce qui nous éloigne également du modèle de sociologie critique proposé par Pierre Bourdieu : le croisement de la logique de l’habitus (l’inconscient social intériorisé par chaque personne au cours de sa socialisation) et de celle des champs sociaux (les structures sociales extériorisées, dans des dynamiques sociales s’imposant aux individus malgré eux) limitant la part attribuée aux volontés humaines dans l’explication des mouvements de l’histoire. Il faut alors être pris par un moment d’absence intellectuelle pour ne pas voir, comme le sociologue Patrick Champagne (habituellement mieux informé du contenu des analyses de Bourdieu) et comme le philosophe Henri Maler (habituellement mieux informé du contenu des analyses de Marx), les différences entre Chomsky, Marx et Bourdieu(10).

Les échos de la critique des médias d’inspiration chomskyenne s’inscriraient dans un certain renouveau de la critique sociale depuis 1995, mais sous des formes fréquemment moins théorisées que dans les années 1960-1970, pâtissant de la dévalorisation des exigences théoriques associées auparavant au marxisme.
Solidarité européenne, le bal des hypocrites : Quoi de neuf en Europe

Il est donc troublant d’entendre madame Colonna s’interroger gravement sur la capacité des états à « retrouver un esprit collectif », alors que l’Espagne appelle son voisin à l’aide au nom de la solidarité communautaire, sans succès jusqu'ici. Dans le langage courant, auquel la diplomatie est parfois étrangère, on appelle cela de l’hypocrisie .
versac: Arrêter la déconne


On est très loin de l'impact qu'a pu être l'invitation de blogueurs américains à des conventions de partis lors de la campagne américaine de 2004 : les blogueurs invités étaient des "pundits" politiques installés, disposant chacun d'une audience de lusieurs dizaines de milliers de lecteurs par semaine, et d'une autorité installée. Leur blogging ne s'est pas arrêté à de la déconnade (vraiment bien, d'ailleurs) ou du relais de vidéo.

On a vraiment l'impression que l'UMP comme les media ont gobé le discours qui insinuent que la blogosphère, c'est Loïc et ses relations ou copains (j'en fais partie)...
FlickrBlog

Trippermap let's you geotag your Flickr photos using Google Earth (watch the video tutorial to see how) and subscribers get embeddable Flash travel maps with Flickr photos for their own site, as well as browsing features using Google Earth and Google Maps.
Boing Boing: Jasmina Tesanovic: Slaughter in the Monastery

A young man comes out of a monastery building, with a lamb cradled in his arms. He tenderly takes God's creature by his ear. The animal looks at him with confidence. The young man plucks up a sharp small butcher knife and with one deft slicing jab he cuts the lamb's throat from ear to ear. I foresee this coming, and I turn my back on the scene of slaughter, trembling from head to foot.

I am not a vegetarian, I am not that politically correct. But I do think of a recent story I read about how a Serbian neighbor tried to save the life of an 8 year old Albanian girl captured by paramilitaries in Kosovo. Cajoling the soldier, he pled for the life of this girl, his little neighbor, but the soldier, staring indifferently into the witness's eyes, simply cut the young girl's throat with that same swift livestock-killing gesture.

An old Albanian activist says, only now am I not ashamed to say I am a feminist...

Her group is called Antigone -- what else? Another moral traitor to patriarchal wars.

And in the last day in the workshop on state and security, we Serbian Women in Black readily agree that Kosovo should be independent from Serbia as the Albanian network women wish it.

Rada the Serbian activist from Kosovo, a traitor to the nationalists says; they will lynch me there when this gets published.
BBC NEWS | Europe | Kidnap case shocks Austrian press

"What is shocking is the time scale, the close proximity to respectable allotment gardens near a city and the sort of planning which indicates both immense criminal energy and the almost banal mentality of an amateur handicraftsman."
Although this is an extreme case, the paper goes on, the basic characteristics can be seen nearly every day, for example in "young girls and women who live under the terror of a partner... or a domineering family patriarch".

Under the headline "A black hole in the soul", Salzburger Nachrichten quotes the opinion of two psychiatrists, who, in a reference to so-called Stockholm Syndrome, suggest that "identifying with the aggressor is a survival tactic. If I cannot vanquish the enemy, then I'll take his side."
Google, YouTube ou INA? - Le blog de Jacques Attali

Dans le monde anglo-saxon, des entreprises privées tentent de s’approprier des savoirs collectifs, pendant que des médias coopératifs proposent au public de partager leurs connaissances, pour créer ensemble. En France, des médias unidirectionnels mettent leurs trésors à la disposition du public, pour qu'il se nourrisse des bienfaits du prince.

Leçon bien ancienne: c'est en faisant confiance au peuple qu'on crée un peuple libre. C'est en se méfiant de lui qu'on étouffe la création, et en particulier les universités. Justement, c’est par les universités et leurs bibliothèques, détentrices de l’essentiel du savoir, que passera la mise à disposition gratuite des livres, ou leur appropriation par des maitres privés. Et avec elles la grandeur même de ceux qui prétendent assumer le pouvoir.
leblogmedias: Jacques Attali : “La presse quotidienne payante est morte”

Le blog est un instrument de cette transformation de la presse en radio. Il s’inscrit dans un système plus vaste qui englobe les sites d’informations en réseau et exprime la volonté dont je parlais de chacun d’être acteur libre du monde. Il marque aussi la fin de la distinction entre producteur et consommateur. Le blog est un formidable instrument pour faire découvrir des savoirs, faire des liens entre des idées ou des informations a priori très éloignées.

Vous êtes souvent présenté comme le conseiller de Ségolène Royal. Qu’en est-il exactement ?
Je ne suis pas son conseiller, mais son ami. Je suis convaincu qu’elle peut être présidente, elle en a les qualités. Je les ai découvertes quand je l’ai fait venir à l’Elysée en 1981 pour m’assister. Je la vois quand elle a envie de me voir, mais j’ai été conseiller d’un président de la République, je ne serai pas celui d’un autre candidat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger