samedi 26 août 2006

Le titre était: "Du matérialisme dogmatique"

DSC02347
DSC02347,
originally uploaded by cercamon.

(Ce billet remplace le billet - incomplet - de mercredi dernier, consultable ici.)

Que mes quelques lecteurs me pardonnent, et en particulier Christian et Brigitte qui ont mis des commentaires sur le billet que je viens de supprimer. Ledit billet était destiné au "blog-notes", où je mets des billets de soutien ou complémentaire à ceux du blogue principal. Il s'agissait de notes de lecture destinées à illustrer un billet que je n'ai pas eu le temps d'écrire avant de partir pour Pise (voir photo). J'ai utilisé Diigo pour poster ces notes et dans la précipitation du départ, j'ai oublié de détruire la version qui avait d'abord été postée par erreur sur CB. Qui plus est je l'y est laissée sans titre, ce qui rendait encore moins claire mon intention.

Ce billet, que je n'écrirai plus, était pour noter les progrès de ce que j'appelle le "matérialisme dogmatique" et, spécialement s'agissant du premier billet cité, pour pointer dans les citations faites l'inconséquence et le cynisme, qu'on veut croire involontaire, qu'il y a à dénoncer chez les adversaires spiritualistes des manières que l'on pratique sans le moindre début de scrupule apparent soi-même, à savoir l'utilisation des fonds publics, du statut de fonctionnaire et de l'autorité de la position de scientifique au profit de la propagande de ses options métaphysiques personnelles (voir Bricmont: "la vision scientifique du monde...").

Pour être clair, je dois préciser que j'ai pensé et je pense toujours que le travail fait par l'Observatoire de Zététique comme celui fait par Jean Bricmont avec Alain Sokal pour critiquer ce qui se donne faussement pour scientifique est salutaire, nécessaire, qu'ils participent à l'hygiène de la vie intellectuelle. Il est d'autant plus pénible de les voir à leur tour franchir les frontières critiques qu'ils gardent contre les "intrusions" spiritualistes.

J'ai deux autres billets dans les tuyaux dont je ne sais pas si j'aurais le temps et l'énergie de les en faire sortir:
- l'un sur l'"intelligent design", à propos de quoi, et en faveur d'un décalage du sens de "dessein" par rapport à "design" (comparer les articles wikipedia anglais et français), les mat. dog. français font passer avec la critique, à mon sens justifiée, d'un mouvement anti-darwinien américain, leur option métaphysique anti-téléologique.
- l'autre billet serait un compte-rendu de mes récentes lectures sur l'affaire Anne Dambricourt-Malassé, affaire pénible encore dans la mesure où si je sympathiserais volontiers avec ses convictions métaphysiques telles qu'elle les expose dans les articles lus, il me paraît que ses justifications scientifiques relèvent de la même confusion critique que celle des défenseurs de la thèse adverse (les mat. dog.) - confusion qui l'amène à préfacer un livre du dangereux docteur Johnson.

Voir notes précédentes affines:
- que Darwin était, pour les mat. dog., le premier des anti-darwiniens.
- sur Philip Johnson, la téléologie et le créationisme islamique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger