mardi 2 juin 2009

Al Capone

I am a spook, born of a million minds, disait cet homme à la fin de sa carrière. Cette parole trahit une intelligence extraordinaire. (...) Capone est une figure qui appartient à l'histoire mas aussi au rêve. Il est le produit de l'imagination collective et, dans ce sens, un fantôme...
(Hans-Magnus Enzensberger, "Chicago-Ballade", in Politik und Verbrechen, 1964; trad. Lily Jumel)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger