mardi 11 décembre 2007

Commentaire chez Versac samedi (pour mémoire)

L'esprit public dézingue Bayrou

Versac: Et je suis globalement d'accord avec eux. Surtout avec Bourlanges.

Mon commentaire:
Mouais, si c'était globalement la fête à Bayrou tout à l'heure, les propos n'étaient pas identiques. Etre d'accord avec Bourlanges n'était pas tout à fait équivalent à être d'accord avec Gallo, qui prend à peu près le même ton haineux qu'il avait à l'endroit de Ségolène Royal l'année dernière mais dont il ne dédaigne pas les anecdotes fielleuses aujourd'hui.
De toutes façons, c'est la tendance de cette fin d'année, d'étriller Bayrou. Le mépris affecté et les poussées de haine rappelle la traitement dont avait bénéficié Michel Rocard, de la part de l'entourage mitterrandien en particulier.
On lui reproche de ne s'être pas rallié à Sarkozy, on lui reproche de ne s'être pas rallié à Royal, on lui reproche de ne s'être pas rallié, quoi. Et vous, Versac, vous vous seriez rallié à l'une ou à l'autre?
Ensuite pas mal d'autres commentaires, certains dans une ligne analogue à la mienne (en particulier Sumac).

Hier matin Versac rajoute un long complément à son billet pour dire, en gros et pour ce que j'en comprends, que ce n'est qu'avec Bourlanges qu'il est d'accord!

Powered by ScribeFire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger