lundi 25 décembre 2006

Noël turkmène

Les grandes puissances, les Etats-Unis, l'Union européenne, doivent intervenir. La France en particulier, qui s'est suffisamment illustrée au Turkménistan avec le groupe Bouygues, ces dernières années. Pour nous, Bouygues est synonyme d'IG Farben [firme allemande qui produisait le zyklon B, utilisé dans les camps nazis d'extermination, ndlr]. Les palais de plusieurs centaines de milliers de dollars que Bouygues a construits pour le dictateur turkmène non seulement sont amoraux, mais n'auraient pas été possibles sans corruption. Quoi qu'il arrive au Turkménistan, vous pouvez être sûr que Bouygues en sera chassé. Beaucoup d'autres firmes européennes comme Siemens ou Daimler-Benz ont ignoré tous les principes moraux et démocratiques pour faire de l'argent grâce à cette dictature. Niazov aurait accumulé jusqu'à 50 milliards de dollars sur ses comptes personnels à la Deutsche Bank. Nous attendons que les banques occidentales rendent cet argent au peuple turkmène.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger