samedi 28 mai 2005

Oc

Finalement on est un gros paquet d'accord: le texte est pas bon, c'est pas une constitution, l'Europe fonctionne mal et le traité en soi n'y changera rien, on veut plus de contrôle démocratique, plus d'Europe politique, etc. et demain certains d'entre nous voteront non, certains d'entre nous voteront oui. Alors demain soir, quel que soit le résultat, il faudrait pas qu'on se retrouve comme après un match de football, à ruminer notre défaite ou à fêter notre victoire. La vrai défaite serait d'avoir été pour longtemps divisés par ce référendum, la vraie victoire serait de faire de ce référendum l'occasion de nous rendre compte, concrètement et dans le détail, de ce qui nous rassemble (et peut-être de construire un rapport de forces).

Moi, je voterai oui. Comme la plupart d'entre vous j'ai hésité, j'ai balancé. Je construis des argumentaires dans ma tête depuis deux mois à en être écoeuré. Alors plutôt que de les déposer ici j'en lie deux:
- l'appel d'Eric Clémens sur Sitaudis,
- le point de vue de Ben dans sa dernière newsletter.
(Dernière minute: pour une argumentation plus détaillée, celle d'Emmanuel de Ceteris Paribus sur le blogue de Publius.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger