lundi 12 novembre 2007

en vrac sur diigo 11/12/2007

Annie Le Brun : L'abîme sur lequel s'ouvre la pensée de Sade - 09-06-2007 - Radio Prague Annotated

Souvent on confond Sade avec le sadisme. Quelle est la différence ?

«Au départ il n'y pas de différence, c'est bien parce que lui a existé
qu'on a mis un nom sur cette perversion sexuelle, à ce qu'on appelait
perversion sexuelle. Mais ce qui est extraordinaire, c'est qu'au-delà d'un
comportement qui le différenciait des autres hommes, Sade a mis en lumière
quelle est la composante criminelle du désir humain. Et je pense que c'est
un apport essentiel dans la mesure où tout est fait pour qu'on oublie ça.
Alors qu'on voit que dès que le monde et les bases sociales commencent à
être ébranlés, tout de suite cette sorte de criminalité revient. »

    Sisyphe.org - Pornographie : "Ça fait mal, tellement mal" ou pourquoi certaines femmes ne veulent pas savoir Annotated

    Cela fait mal de savoir que qui que vous soyez, en tant que femme, vous pouvez être réduite à un objet à pénétrer et que des hommes achèteront des films à ce sujet et que, dans beaucoup de ces films, votre humiliation constituera le thème central. Cela fait mal de savoir qu’une telle proportion de la pornographie achetée par les hommes associe intimement le désir à la cruauté.

      AlterNet: Pornography and the End of Masculinity Annotated

      First, imagine what we could call the cruelty line -- the measure of the level of overt cruelty toward, and degradation of, women in contemporary mass-marketed pornography. That line is heading up, sharply.

      Second, imagine the normalization line -- the measure of the acceptance of pornography in the mainstream of contemporary culture. That line also is on the way up, equally sharply.

      If pornography is increasingly cruel and degrading, why is it increasingly commonplace instead of more marginalized? In a society that purports to be civilized, wouldn't we expect most people to reject sexual material that becomes evermore dismissive of the humanity of women? How do we explain the simultaneous appearance of more, and increasingly more intense, ways to humiliate women sexually and the rising popularity of the films that present those activities?

      As is often the case, this paradox can be resolved by recognizing that one of the assumptions is wrong. Here, it's the assumption that U.S. society routinely rejects cruelty and degradation.

        Hebdo Blogs Annotated

        Sarkozy a donc calculé qu’il était tout à fait improductif de poursuivre la politique étrangère de troisième voie qui avait été inaugurée en 1958 par le général de Gaulle.

          Le Monde.fr : La France accusée à l'ONU de "légitimer le racisme" Annotated

          Doudou Diène a repris la parole pour affirmer qu'"il était essentiel que le président français, Nicolas Sarkozy, sache que le discours de Dakar a causé une blessure profonde". "Dire devant des intellectuels africains qu'ils ne sont pas entrés dans l'histoire s'inspire des écrits racistes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles", a ajouté le rapporteur.

            Aucun commentaire:

            Enregistrer un commentaire

            Rechercher dans ce blog

            cercamon (WordPress)

            Membres

            Archives du blog

            recherche sur le site

            la toile ce site

            Creative Commons

            Creative Commons License
            Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
            Powered By Blogger