dimanche 4 novembre 2007

en vrac sur diigo 11/04/2007

Le devoir de philo - Max Weber et la majorité francophone Annotated

Longtemps, le Canadien français a cru à son essence ethnique; longtemps aussi, il a pensé qu'il était «né pour un petit pain». Entaché d'une dimension essentialiste, le concept d'ethnie renvoie donc, au Québec, à l'immobilisme. Or, depuis que le Québec s'intéresse à l'immigration (fin des années 1960), depuis qu'il a implanté une politique linguistique (années 1970) ayant pour but d'intégrer les immigrants à la majorité francophone, il cherche à rompre avec ce passé. Trop apparentés à ce passé, le concept d'ethnicité et les mots pour le dire sont abhorrés, y compris pour désigner les groupes ethniques minoritaires, devenus ici des «communautés culturelles». Alors, Weber comprendrait pourquoi les chefs souverainistes n'ont pas fait référence à un groupe ethnique pour parler de la majorité. Ce sont plutôt leurs adversaires qui s'en chargent.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Rechercher dans ce blog

    cercamon (WordPress)

    Membres

    Archives du blog

    recherche sur le site

    la toile ce site

    Creative Commons

    Creative Commons License
    Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
    Powered By Blogger