lundi 27 février 2006

Le Monde.fr : Une lettre de Tariq Ramadan

"En ce qui concerne la pièce [Mahomet de Voltaire], le département culturel de la ville de Genève s'est opposé, à l'époque, à sa réalisation, car le budget présenté par M. Loichemol avait été considéré comme faramineux. Le maire de Genève, Alain Vaissade, a ensuite ajouté que cette pièce pouvait heurter la sensibilité des musulmans.
Le refus de subvention a été pris par les autorités sans avoir consulté les musulmans...
[...]
Nos "Voltaire à géométrie variable" semblent chaque jour davantage trahir le courage de l'auteur d'un Zadig, qui a tant emprunté au Coran et qui n'eut de cesse de répéter qu'il faut avoir la modestie de douter de soi et la force d'entendre autrui. Une bien belle leçon pour certains de nos relatifs intellectuels qui ont substitué à l'ancien dogme de la grâce nécessaire celui de leur foi aveugle en leur raison suffisante. Ceux-là sont doublement dangereux quand ils se prennent pour Voltaire."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger