mercredi 8 décembre 2010

La quête du figatellu parfait

Où je peux trouver un figatellu du sud?
Réponse: Dans le sud!. Je l'avais cherché.
Il faut passer le col.
A Corte vous n'en trouverez pas. A Corte on mange le figatellu du nord, parce que c'est comme ça qu'on l'aime.
A l'Andatu: On ne sait pas comment ils font, dans le sud, pour mettre autant de foie, parce que le cochon, il n'en a qu'un de foie.
Je retente la question à l'épicerie du Cours, je sais que je prends un risque et la réponse vient définitive, presque cinglante: dans le nord on mange le figatellu du nord, dans le sud on mange du figatellu du sud.
Donc les figatelli s'organisent sur une matrice cartésienne (et non sur un axe simple comme on nous l'avait expliqué ici en février dernier: les figatelli s'organisent selon un axe qui va du moins au plus fort: frais ou sec), et selon une partition qui sépare également des degré de "force": le figatellu du nord (moins fort) et le figatellu du sud, plus fort.
Plus fort, c'est-à-dire notamment plus fort en foie. L'épicière (charmante tant que je n'aborde pas la question du "vrai" figatellu, toujours souriante alors mais un peu plus sévère) nous a expliqué: nous on ajoute de la chair et de la graisse, dans le sud il n'y a presque que du foie.
Donc la quête du figatellu parfait s'interrompt sur ce constat : il n'y a pas de figatellu parfait (c'est-à-dire si vous n'avez pas d'ancrage local précis en Corse) ou plutôt, il y en a deux, celui du nord et celui du sud. La quête ne peut donc se poursuivre qu'à se dédoubler.
Conseils de l'épicière: pour manger grillé, figatellu frais, pour manger cru, figatellu sec. Et pour faire aux lentilles, demandé-je naïf. Sec (et je soupçonne avec un peu d'inquiétude que le figatellu aux lentilles est un plat méridional...).
(Merci à Céline qui, hier soir, m'a donné la clef.)

https://www.facebook.com/notes/michel-roland-guill/la-qu%C3%AAte-du-figadellu-parfait/10150367463085008
 
En commentaire:
Marlene Delhaye: le figatelli idéal se trouverait au centre de la Corse ?
Marlene Delhaye: et on peut passer commande où ?
Annie Jacomino mais Céline l'a trouvé le vrai, non !
Georges Moracchini: rien n'est vrai, tout est permis...
@Annie: pour toi, corse du sud, je suppose..., je sais que le vrai, c'est celui avec un max de foie, le figatellu du sud, donc, le fort, le qui va bien avec des lentilles. Or d'après ma rapide enquête, les cortinais ne mangent pas de ce figatellu là. Il faut passer le col. Alors demande à Céline, son magasin est obstinément fermé depuis que nous sommes là, mais ça m'étonnerait beaucoup, beaucoup qu'ils vendent du figatellu de là où ils se la pètent (puisque selon Wikipédia, le village le plus connu pour son figatellu, Cuzzà, est ... au sud), et si oui à leurs risques et périls ;-)
@Georges: tout à fait d'accord, s'agissant de bouffe. Tout est permis, après on voit si c'est mangeable :-)
@Marlène: tu n'as pas bien suivi: le figatellu idéal n'existe pas, le fighatellu centriste est un fantasme. Tu dois choisir ton camp.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger