samedi 1 juillet 2006

Libération : Odeur compositeur

Libération : Odeur compositeur

En écho à mon billet (désordonné) du 22, cette lecture du lendemain qui fait le portrait d'un parfumeur en artiste:
Jean-Claude Ellena est aux fragrances ce que Paul McCartney est à la pop music : un auteur de mélodies gracieuses, capable d'enregistrer un chef-d'oeuvre sur un quatre-pistes, en jouant lui-même de tous les instruments.
Et plus loin:
Jean-Claude Ellena est ce qu'on appelle un nez ­ le sien est d'ailleurs finement carrossé ­, mais les parfums ne s'écrivent pas avec le nez, plutôt avec une feuille de papier et un crayon, ce sont des formules, des algèbres mathématiques. Il rêve une odeur, il en imagine l'équation.
(En écrivant le précédent billet, j'avais en tête plusieurs de ceux de Christian Jacomino, questionnant la notion et le statut de l'auteur, en particulier celui sur Christian Dior qu'il semble que Christian ait supprimé... )

Etiquette Technorati:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger