mardi 11 juillet 2006

A l'ombre du figuier

MàJ (16.07): Brigetoun (cf. commentaire infra) me rappelle que la sieste n'est pas conseillée sous le tilleul dont les vertus lénifiantes peuvent, selon la sagesse populaire, se révéler excessives! J'avais gardé en mémoire de la réputation du tilleul la version plus douce, celle du café froid.
Maintenant, pour rassurer Brigetoun, je dois avouer une licence: je ne fais en réalité pas la sieste sous le tilleul mais dans ce que les épais murs de la maison ont gardé de fraîcheur après-midi. L'ombre du tilleul est plutôt utilisée par les visiteurs. Je les préviendrai la prochaine fois!
( Je me rends compte que ce petit morceau que je voulais à la gloire des arbres finit par leur donner, du figuier destructeur et rancunier au tilleul insidieusement mortel, une figure assez inquiétante!)




Dimanche, tombant sur le site coïtus impromptus (via Paumée), je me prends au jeu et j'envoie une petite chronique jonquetière sur le thème de l'ombre du figuier.
Une version illustrée est sur cercamon.wp.

Etiquette Technorati:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger