lundi 19 décembre 2005

Les grands idéaux (Libération: profils à l'anglaise)

Dans Libération d'aujourd'hui, enquête sur les enfants français d'immigrés partis travailler en Grande-Bretagne:

"Soudain, Hamid, aîné d'une famille de huit enfants ­ père ouvrier marocain, trente ans de chaîne à coller des revêtements de caravane, mère au foyer qui n'est allée qu'un an et demi à l'école ­, en a eu marre d'être toujours puni plus durement que ses frères et soeurs. Il avait 10 ans. Son père, arrivé en France au début des années 1970, l'a pris à part et lui a expliqué qu'il serait toujours le plus sévèrement traité : «Il m'a expliqué que j'étais l'aiguille, et mes frères et soeurs la ficelle. Si l'aiguille marchait bien à l'école, les autres passeraient par le chas de l'aiguille et suivraient l'exemple.» Hamid S. a écouté. Et obéi. Et cru à l'ascenseur social, lui qui se pensait français. Près de vingt ans plus tard, il n'y croit plus.

«Pénitencier». Il vit à Londres, vient de monter une société de consulting en management, Vision Enabler. L'idée de revenir en France pour y travailler, «c'est comme si on me promettait le pénitencier». Quand les violences ont éclaté dans les cités de banlieue française, il a été interviewé par des journalistes médusés de la BBC Worldwide. Il leur a parlé racisme à l'école, humiliation et, même pour les fils d'immigrés de deuxième génération, discrimination à l'emploi."

lire la suite! et les autres articles du dossier. Extrait d'un autre article dudit:

«Je préfère être un étranger dans un pays étranger qu'un étranger chez moi. C'est très dur de s'intégrer amicalement chez les Anglais, mais dans l'entreprise ils cherchent seulement à valoriser le potentiel des gens. Il n'y a peut-être pas de grands idéaux, mais une réalité quotidienne qui me rend libre.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger