dimanche 20 février 2005

MEMRI TV: des précisions

C'est à feuilleter autour de la polémique déclenchée par la réception à Londres du sheikh Al-Qaradhawi, que je trouve des informations sur MEMRI. Il faut dire que j'éprouvais un certain malaise depuis quelques temps déjà. Lorsque j'ai fait un premier lien sur Memri-TV, j'avais pris au mot la présentation faite sur le site (The Middle East Media Research Institute (MEMRI) explores the Middle East through the region's media. MEMRI bridges the language gap which exists between the West and the Middle East, providing timely translations of Arabic and Farsi media, as well as original analysis of political, ideological, intellectual, social, cultural, and religious trends in the Middle East. Founded in February 1998 to inform the debate over U.S. policy in the Middle East, MEMRI is an independent, nonpartisan, nonprofit, 501 (c)3 organization.) mais ce que j'y voyais était plutôt désespérant et unilatéral: antisémitisme/anti-sionisme, interprétations réactionnaires de la chariah, crétineries pseudo-scientifiques, etc.. Une certaine dynamique (symétrique) de haine. Les informations que j'ai trouvées et complétées (par une recherche sur Google!) donnent un contenu à mon malaise.
MEMRI a été fondé par le docteur Meyrav Wurmser, une néoconservatrice américaine et israélienne, et le colonel Yigal Carmon, un ancien officier des renseignements israéliens, tous deux opposés au processus d'Oslo, lorsqu'il était à l'ordre du jour.
Clairement, MEMRI sert un objectif partisan et sa diffusion de l'information en provenance du monde arabe et musulman est sélective.
Je me sens un peu con et manipulé.
Reste que, jusqu'à plus ample informé, pour être sélective, l'information diffusée par MEMRI n'est pas inexacte (voir l'article de Leah Harris @ Counter Punch) et qu'on ne la trouve pas ailleurs. Le reproche qu'on peut faire à MEMRI, c'est d'être un très gros mensonge par omission (ou dissimulation). On aimerait une telle entreprise de selection, traduction, diffusion, etc., et dotée des mêmes moyens (plus de 1 million de US$ en 2001 selon Wikipedia), qui fût au service d'une autre cause, celle que MEMRI se donne l'allure de servir. Force est de constater qu'elle n'existe pas. Dans ces conditions je maintiens le lien, en l'assortissant d'un avertissement.
J'ai fait une série de posts sur le Quick Blog, citant et liant mes sources. Les articles de Wikipedia et de Source Watch donnent de bonnes synthèses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger