samedi 1 janvier 2005

1er janvier



La journée est superbe, baignée de lumière. Le ciel, cette nuit aussi, était net mais moi je ne l'étais plus trop. J'ai tout de même retrouvé les seules deux constellations que je connais avant de rentrer dans la maison. Je me réveille en milieu de matinée, un peu écoeuré, un peu irrité, dizzy, et dans la fenêtre en face de mon lit un pur soleil illumine les belles maisons de l'autre côté sur la pente de Bendejun. Comme tous les ans, ou presque, je me dis que c'est une curieuse façon de commencer l'année, en retard sur le jour et avec plus ou moins de gueule de bois!

Mais la promesse du jour chassera la mélancolie. A ceux qui passent par ici, une bonne année 2005, lumineuse. Et en manière d'étrennes (et de contre-pied), quelques lignes d'Edmond Jabès que je viens de rencontrer chez Youssef Seddik.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger