jeudi 11 septembre 2003

Deux textes de Christian Jacomino


Comme je ne reçois plus rien de Christian depuis un moment, il faut bien que j'aille les chercher sur la toile!



Sur Remue.net une intervention sur l'école & la lecture (qui enfonce le clou):

Voici l'histoire

Une école est inventée (instituée) pour enseigner à lire, partout et depuis toujours. Elle a pour but de permettre l'accès à des textes qui existent déjà. Dans une société traditionnelle, ce sont des textes sacrés ; dans une société moderne, on les appelle des classiques. La yeshiva a pour but d'enseigner à lire le Talmud ; l'école républicaine a pour but d'enseigner à lire V. Hugo et É. Zola. Puis, un jour, il arrive qu'on décide que les textes ne seront plus que des moyens (ou des 'supports'). On souhaite (ou l'on prétend) instituer une école où l'on apprendrait à s'exprimer, à inventer soi-même, dans la langue. Et si même on s'avise bientôt que cela ne marche pas, il se trouve qu'on s'obstine.


La suite... (dérouler: l'intervention de CJ est à mi-page, à peu près)



Sur Fabula, le portail des chercheurs en littérature, une note de lecture (Frontière du roman / I. Daunais) plus technique mais où se retrouvent les thèmes de sa recherche:

Que nous ne sachions guère mieux qu’Aristote expliquer (ou justifier ?) le sombre attrait qu’exerce sur nous la mimésis ne doit pas nous empêcher d’en admettre le fait et d’en décrire les mécanismes.



Agenda, pour finir: Christian fera une conférence "autour de Gaston Leroux" à l'auditorium de la BM de Nice (Louis Nucéra) le 11 octobre prochain à 15:00.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

cercamon (WordPress)

Membres

Archives du blog

recherche sur le site

la toile ce site

Creative Commons

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Powered By Blogger